Les plantes tapissates et le gravier: une histoire d’amour

Sedum acre

Le jardin méditerranéen est soumis aux conditions climatiques où il se développe, entre celles-ci, souligne le manque d’humidité environnementale et édaphique, en particulier 4dans certaines régions de la Méditerranée. En optant pour les plantes couvre-sol,  l’humidité de la terre se maintient et l’évaporation de l’eau par l’action solaire est évitée. La pelouse est une solution plus économique au début, mais nécessite un entretien continu, il consomme 3beaucoup d’eau et est généralement accompagnée par des problèmes phytosanitaires. La pelouse est une bonne option (si la conception du jardin est de qualité) lorsque nous sommes dans un climat où l’humidité est constante et il n’y a pas de longues périodes de sécheresse comme c’est le cas dans le climat méditerranéen.

Lire plus >>>

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s