Les espèces méditerranéennes qui améliorent la régénération des forêts

Quercus ilex, Quercus faginea, Pinus nigra et Juniperus thurifera

reforestacion

Les arbres qui croissent entre des espèces différentes ont plus de possibilités d’un succès que ceux qui le font entouré de la même espèce. Elena Granda, chercheuse du Musée National de Sciences Naturelles (MNCN), a expliqué que ces espèces doivent faire front aux « ses ennemis naturels » comme les champignons et les prédateurs. En plus de ce processus dénommé « la mortalité dense-dépendante », dans les écosystèmes méditerranéens il y a un autre facteur impliqué dans la limitation de la régénération qui est « la mortalité par sécheresse ». <Entrer>

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s