Réseau d’observation de décadence de la chênaie

Quercus ilexL’augmentation des sécheresses durant dernières décennies grâce au changement climatique soumet à beaucoup d’espèces sous une énorme pression adaptative et répercute négativement la santé des forêts où se sont manifestées la perte de vigueur d’arbres, la défoliation et la mort. Dans la Méditerranée le Quercus ilex L., si bien adapté et résistant aux conditions de sécheresse, il expérimente une augmentation dans la taxe de défoliation et de mortalité non inscrit antérieurement. >Entrer<

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s