Érosion du littoral Corse oriental

Moriani plageL’urbanisation irrespectueuse de la côte méditerranéenne insulaire et continentale nuit non seulement la biodiversité et l’essence paysagère naturelle de l’environnement, mais aussi, elle augmente la possibilité de provoquer des tragédies humains dérivés des catastrophes naturelles inévitables provoquées par le changement climatique que l’homme a produit. L’une des mesures qui peut diminuer les risques et la dégradation paysagère est de respecter la distance minimale de 400 mètres à l’espace de dunes des plages.  <entrer>

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s