marrakech & jacques majorelle

Jacques Majorelle
Jacques Majorell

En pleine ville de Marrakech, «Terre de Dieu» dans la langue berbère, il y a peu des espaces ouverts au public qui produisent une sensation de soulagement, de fraîcheur et de paix comme la Ménara, les Tombeaux saadiensle Palais de la Bahia, le Agdâl ou le Jardin Majorelle. Ce dernier, en raison de la richesse des végétales qui le composent, est aussi le jardin botanique de la ville. Qu’est-ce que a découvert Jacques Majorelle dans Marrakech? Quels paysages ontIMG_20150826_133031 séduit à cet artiste?Ce jardin est le résultat de la fusion de l’esprit et l’art de Majorelle avec l’environnement paysager et  culturel de Marrakech. Un espace original, unique et profondément personnelle qui fait partie du patrimoine culturel marocain.

Continuer la lecture →

Marrakech & Jacques Majorelle: In the city of Marrakech, God’s Earth in the Berber language, there are few public open spaces that produce a feeling of relief, freshness and peace as the Ménara, the Saadian graves, the Bahia Palace, the Agdâl or the Garden Majorelle which it is also the botanical garden in Marrakech for the richness of its plants. What did Jacques Majorelle discover in Marrakesh? Which landscapes did seduce this artist? This garden is the result of the fusion of the mind and the art of Majorelle with the cultural and environmental landscape surroundings of Marrakech. An original, unique and deeply personal space that forms part of the Moroccan cultural heritage.     Continue reading

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s